Lule 2017-08-22T08:17:05+00:00

Lule

Interpellée par les codes, les cases, et les barrières sociétales qui nous rangent, nous fractionnent, j’observe les personnes sur qui mon travail se porte. Je les rencontre, j’échange puis prends un malin plaisir à mélanger, ouvrir, découvrir tous ces codes afin de renvoyer leurs propos revisités au travers de mon objectif, de mon imagination et de ma sensibilité.

Après avoir parcouru le monde, je m’affirme aujourd’hui dans une mouvance contemporaine par des actions essentiellement territoriales.

De retour dans ma région natale, je tente d’inscrire mon travail au plus près des actions culturelles et sociales qui y sont menées, et ce afin de grandir autour d’un environnement et une culture qui m’ont construite.

 

 

I have a dream

C’est l’histoire d’un super héros, ou plutôt d’un homme qui rêve d’être représenté. Dans la terreur médiatique du moment, j’ai commencé par reprendre des clichés et les détourner.

Comme Super man ne semble pas survoler l’Afrique, c’est autour de codes, puis d’une sensibilité, entre force et fragilité, que mes mises en scènes ont évolués vers des paysages qui nous perdent, enveloppent, autour d’un homme qui se cherche.

Voici le premier pan d’une saga, sur le seul super héros qui ne vole pas, et qui, si vous l’attendez, risque de pas vous sauver!

Même si le paysage est plus grand, c’est l’humain qui viendra toujours prendre le cœur de mes images.

Exposition
La série I have a dream sera présentée en grands formats dans la rue X. Sigalon et au 1er étage de l’Hôtel de Ville, place du Duché (n° 2 sur le plan).

Temps fort
Venez participer au shooting Jump proposé par Lule lors de la soirée d’ouverture le vendredi 18/8 à 20h, dans la cour de l’Hôtel de Ville
mais également le dimanche 20/8 à 18 h, rue X. Sigalon.