odilE 2018-08-05T13:19:53+00:00

odilE

Photographe argentique depuis 1992, Je découvre le Sténopé par Hasard en 2000 : L’éclipse de soleil peut être photographiée avec une simple boîte en carton et un « Petit Trou » ! Je construis cette boîte et fais un autoportrait expérimental. Fascinée par le résultat et l’univers créatif qui s’ouvre à moi, je me lance à corps perdu dans cette aventure…

Durant six années, je réalise des autoportraits morcelés n&b, à la porte de mon laboratoire argentique. Depuis 2007, j’ai abandonné mes boîtes en carton. Je me suis éloignée de mon laboratoire pour voyager ! Je pratique le sténopé en couleur avec de vieux appareils que je récupère : Je casse l’optique et la remplace par le « Petit Trou ou Sténopé ». J’utilise des négatifs couleur format 120.

Je me suis éloignée de mon laboratoire pour voyager.

Mes canettes-paysages

La canette habite nos sols et les colore. Festive, elle s’y roule !
Elle passe inaperçue.
Une courbe, un mouvement…
elle habite mes sténopés comme elle habite nos rues.

La technique du sténopé est floue et incertaine. Le résultat n’est pas garanti, seul le parcours l’est : initiatique et sans cesse renouvelé. Semé d’embûches et de surprises, l’ennui n’y est pas de mise !
Le sténopé filtre les excès et polluants réalistes, et ouvre sur un autre monde. Un univers émotionnel et ludique. C’est une Magie proche de l’enfance, un plaisir intense. Ce plaisir me porte… encore.

Exposition
La série “Mes canettes-paysages” sera présentée au jardin de La Verrière, rue Ferté Milon / espace n° 16 sur le plan.

Temps fort
conférence Dans le plus simple appareil mercredi 22/8 à 17h30, au salon Malraux, 1er étage de la mairie