Michel Berberian 2018-08-06T16:07:46+00:00

Michel Berberian

Michel Berberian est à la photographie ce que la poésie est à la littérature.

Son œil en éveil nous invite au voyage. C’est toujours plus que ce que l’on voit par effet des juxtapositions. La métaphore est omniprésente pour évoquer les paradoxes du Monde et ses contradictions. Il nous transporte de notre familier à l’étrangeté nouvelle d’une vision pertinente qui nous déplace en permanence de notre quotidien. Et c’est en cela qu’on est au cœur de la démarche poétique qui crée des liens insoupçonnés. Aucun dogmatisme dans tout cela. Juste une invite à celui qui regarde de laisser libre coure à son interprétation imaginative suscitée.

Bernard Michel

La réalité est toujours plus complexe, plus surprenante,
plus inattendue, plus passionnante que les idées reçues…

The Black of Eyes

Regarder le monde en face, dans le noir des yeux pour essayer de comprendre les particularités de chacun.

La série s’étend de 1969 jusqu’à aujourd’hui et voyage à travers les pays que j’ai traversés. Amérique, Maroc, Mauritanie, Ile Maurice, Vietnam, Birmanie…

A chaque fois, et c’est le point commun des ces clichés, le sujet regarde l’objectif. J’aime les regards perçants, menaçants, interrogateurs qui interpellent le photographe autant que le photographe interroge le sujet. Il y a réciprocité.

“ Sur mes photos, il se peut que les pauvres sourient et que les nantis dépriment… ou l’inverse, car ici-bas, rien n’est acquis, ni conforme, ni politiquement correct… “

Exposition
La série “The Black of Eyes” sera présentée à la galerie des Capucins, place Albert 1er / espace n° 11 sur le plan.

Temps fort
signature du livre de l’exposition et “Lecture de photographies ” à la galerie des Capucins, mercredi 22/8 à 19h