Laurence Verrier

Durant mes études aux Beaux-Arts de Tourcoing, j’ai pris conscience que mon sujet de prédilection était la relation, l’humain avec lui-même et avec son environnement. La photographie m’apparut alors comme l’outil le plus approprié pour cette exploration.

Je ne cesse de m’étonner de cette faculté de résilience, ce pouvoir qu’a chaque être de transcender son histoire, à travers l’expression et la mise en forme de celle-ci. J’en suis d’ailleurs venue à accompagner les femmes dans cette démarche d’exploration d’elles-même, en m’appuyant notamment sur le processus photographique.

Dans le processus photographique que je mets en œuvre, j’invite mes complices / modèles dans un espace donné, chacune vient avec son histoire, une rencontre a lieu, une expérience unique se vit. Je veille à mettre en place les conditions optimales pour que ce miracle de la rencontre avec soi ait lieu.

Les tribulations de Géraldine

Les tribulations de Géraldine,
voyageuse ordinaire d’entre les mondes

Ce projet est né de ma rencontre avec Géraldine Berger, comédienne et danseuse. Je lui propose des minis-scénarios, mettant en scène cette femme étrange, qui se cherche, à qui la vie ne fait pas vraiment de cadeau…
L’histoire de cette femme se décline série après série, toujours à mi-chemin entre la réalité et un monde intérieur onirique et sauvage.

Pour chaque série, il y a un fil conducteur, mais une grande part est laissée à la créativité de Géraldine, performeuse hors-pair. A travers ces mises en scène et ces performances photographiées, ce sont les femmes dans leurs tribulations quotidiennes qui sont évoquées.

C’est un hommage à leur capacité à vivre deux réalités dans le même temps, à contacter l’extraordinaire dans l’ordinaire. C’est une enquête menée sur elles-mêmes par une photographe et une comédienne associées.

J’explore plus particulièrement la psyché féminine; il y a dans ma démarche un questionnement sur ce qui conditionne, entrave, ou au contraire libère les femmes. Une volonté d’explorer, avec mes complices de création, les chemins vers cette libération, ce réveil de la “femme sauvage”, instinctive, à l’écoute de ses besoins, et qui cherche sa propre forme d’expression. Qui se heurte aux obstacles intérieurs ou extérieurs. qui butte, tombe, se relève.

Exposition
La série Les tribulations de Géraldine sera présentée au Tiers Lieu 21, place aux Herbes 21 / espace n° 15 sur le plan.

Temps fort
Venez rencontrer Laurence Verrier lors d’une “Déambulation poétique et ludique” vendredi 23/8 à 17h.