Laura Pezzenati

Passionnée de photographie dès l’enfance, je me forme d’abord en autodidacte. Depuis 2011, j’ai suivi des ateliers avec Laure Vasconi, Pierre de Vallombreuse et Giulio Di Meo. Après la rencontre avec ce dernier, j’aborde la photographie sociale et le reportage, qui sont devenus mon principal intérêt.

Depuis 2014, je collabore avec une association italienne de photojournalisme indépendante (www.witnessjournal.com) en tant que rédactrice pour le magazine online, organisatrice d’expo et enseignante pour des ateliers adressés à personnes en difficulté sociale. En 2019 je rejoins l’association “Parole de Photographe” à Paris, en tant qu’animatrice d’ateliers de photographie pour enfants et adolescents.

La photographie devient un moyen de rencontre et de connaissance,
une manière d’approcher et d’approfondir la réalité puis de la raconter ensuite avec des images.

Boscovillaggio, grandir en plair air

À 100 km de Milan, dans la campagne du nord de l’Italie, un groupe de familles a fait une choix d’une vie différente, au-delà de la dynamique chaotique et aliénante de la grande ville, dans le but de retrouver la simplicité et le contact avec les rythmes de la nature. Dans ce contexte, il arrive assez vite et spontanément l’envie de créer une petite école maternelle, dans le but d’offrir aux enfants l’expérience de grandir en connexion avec la nature et, à la fois, faire face à la carence des offres éducatives du lieu.

Ce désire partagé donne origine a Boscovillaggio.
Dans un petit hameau; sur les collines, une vieille étable offre un simple et chaud abri, mais la vraie “salle de classe” est bien dehors: des grandes forêts et pelouses où, autant en hiver qu’en été, sous la pluie ou avec le soleil, les enfants du Boscovillaggio passent la plupart de la journée.

La nature nous apprend à apprécier la beauté, à la découvrir et savoir la retrouver partout: on se réjouit d’une rencontre avec un petit escargot ou tout simplement d’un caillou qui brille au soleil.

“La nature nous apprend le risque de vivre. Choisir de faire grandir des enfants en plein air, veut dire apprendre à leur faire confiance. Ce qui est une véritable façon de croire à leurs capacités et, à la fois, de connaître l’équilibre qu’il faut avoir entre la responsabilité et les difficultés auxquelles ils peuvent faire face: notamment, pour grandir il faut être entourés d’attention, mais pas de préoccupation”

AA.VV “Agrinidi, agriasili e Asilinel bosco” ed. TerraNuova

Exposition
La série Boscovillaggio sera présentée au Tiers Lieu 21, place aux Herbes 21.

Temps fort
Venez rencontrer Laura Pezzenati lors de son atelier Espace aux illusions (enfants 6-10 ans) : mercredi 21/8 à 10h au Tiers Lieu 21